La réflexion: une remise en question des acquis

Toutes les belles réalisations qui s’offrent en spectacles à nos sens, qui nous fascinent et qui font naître en nous de la bonne humeur et une euphorie de gaieté ont été des œuvres qui, à la base, ont bénéficié d’une réflexion (re-flexion). La réflexion, contrairement à la conception commune, n’est pas à réduite à la seule activité mentale, au domaine des idées et de l’abstraction ; la réflexion est tout autre et se définie par elle-même ; c’est oser remettre en question les acquis. Elle fait appel à la réplétion d’une idée, au retour permanent à l’essence ou à l’essentiel par un recyclage d’elle-même pour se parfaire par expansion. Lire plus

Publicités

Un épisode d’une journée normale

Hier, au sortir d’une conférence que j’ai dite dans la salle de conférence de l’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle épinière) de La Pitié-Salpêtrière, une discussion-débat portant sur le rapport entre l’intelligence et l’exigence de l’existence en marge de l’actualité sur la fin de vie qu’a suscité l’affaire Vincent Lambert, conférence que d’ailleurs je vous ferez découvrir dès que je l’aurai retranscrit et affiné, je me suis arrêté à la librairie WHSmith qui est situé non loin du « Musée du Louvre » et du « Jardin des Tuileries », pour prendre un café avec des copains, une des rares librairies et des plus anciennes à présenter la littérature anglaise à Paris, je suis tombé sur « When Things Fall Apart ». Ce livre à titre très évocateur qui n’apparait pas seulement sous la plume de Pema Chödrön, est tout un programme de vie dans un monde fait de peur, d’impatience et de déshumanisation. Lire plus