Catégorie : Philosophie

Philosophie

Lire la Suite

Ateliers d’idées

Toute idée, considérée comme une illumination soudaine de la conscience, mérite de prime abord d’être mise sous « projecteurs » sans préjugés. Parce qu’il n’y a pas une idée bonne ou mauvaise à la première impression, une attention doit être accordée à ce point lumineux de l’être par un droit à passer dans le prisme du jugement de la conscience consciente d’une identité, qui seule, décidera de la transformation de l’idée en une réalité existante parce que l’idée a vocation à trouver place dans entité pensante. Et le passage de l’abstraction à la représentation de l’idée est la première étape dans toute démarche d’écriture. L’écrivain doit en tout point faire exister l’idée qui prend de lui sa première inspiration.

Lire la Suite

Vaccination anti-Covid’19 : vers des pistes inexplorées

2021, une année d’espoir et de quiétude retrouvée, ou prolongation du cauchemar Covid’19 ? La star de cette nouvelle année sera certainement le vaccin contre le Covid’19, promesse, qui, sans avoir fait ses preuves suscite déjà l’enthousiasme des grandes puissances du monde, grandes perdantes de la crise sanitaire. Les Etats, ceux qui en ont les moyens, ont déjà arrêté le calendrier des vaccinations. Dès le mois de janvier pour la plupart, puisque le Royaume-Uni a débuté dès le mardi 8 décembre 2020, les pays développés prendront le risque de vacciner leur population par un produit vite-fait qui déroge à toutes les règles scientifiques et éthiques que le monde de la science, dont eux-mêmes, ont mises en place depuis des décennies pour, soit disant, garantir et rendre fiable tout produit médical destiné au grand public. Cette décision exceptionnelle est la preuve flagrante que la peur a eu raison de la raison. La science est devenue un outil au service des politiciens qui en usent pour manipuler à leur guise leur administrés, un instrument d’asservissement des peuples, voire de leur annihilation ; la dictature scientifique qui prend forme sous nos yeux de non-initiés et de profanes de la science est désormais une réalité. D’ailleurs, nous avons encore en mémoire ce qu’a fait la France au début de la pandémie. Pour des raisons économiques et à des fins politiques, les scientifiques français, la « grande » majorité, avait clamé haut et fort que les masques chirurgicaux et de protection individuel ne servaient à rien ; puis, sans humilité ni reconnaissance de leurs erreurs pour faire acte de repentance, après avoir eu un circuit d’approvisionnement en masques, elle l’a imposé, puis pénaliser le non-port du masque.

Lire la Suite

De l’Ecriture à la Création, …

L’acte d’écriture est le produit de l’imagination, d’une disposition à l’ouverture d’esprit, et d’une culture générale dont l’étendue et la soif interpellent tous les champs des compétences humaines. Cela, cette démarche de production graphique, témoigne surtout d’un besoin de l’écrivant de partager une idée, une émotion et une connaissance. L’écriture est tout aussi une voie qui véhicule le sens et la pensée au travers d’un bon usage et d’une bonne orchestration des signes. Elle rend ostentatoire la pensée comme une marque scintillante sur un chemin dont on ne sait où il mène, une voie intrigante et plein de suspens. Tout commence par un mot, suit le second ; et au troisième, nait une idée qui nous tient jusqu’à l’écriture finie.

Lire la Suite

La médecine moderne : une litanie des protocoles !

L’actualité du Covid’19 traine avec elle de nombreux ratés depuis l’apparition en novembre 2019 du nouveau Coronavirus. Conséquence d’une incompétence mondiale face à une maladie inconnue de beaucoup, et surtout par défaut d’un protocole applicable au Covid’19, mais plus encore par un souhait, largement partagé par les scientifiques à la solde de grosses boîtes de médicaments, pour une mise en place d’un vaste programme de vaccination à l’échelle planétaire (je reviendrai sur cette question de la vaccination dans l’article qui suivra). Cette pandémie a révélé à quel point la médecine moderne est essentiellement faite de protocoles, limitant les champs de compétence des médecins, qui sont désormais formés pour mettre en pratique des protocoles et suivre des procédures dont ils ne maîtrisent pas les contours. On leur a enlevé la compétence clinique d’accompagner le patient à la guérison. Ils sont désormais interdits de se fier à leurs impressions ; et ils reçoivent injonction de faire volteface de leur intuition de médecin. La médecine humaine n’étant pas une science exacte de par l’existence des domaines qui échappent aux raisonnement scientifiques et aux lois des sciences expérimentales, fait qu’une médecine des algorithmes et des calculs destine l’humanité vers son extinction, vers un retranchement où il n’y aura plus aucun lien entre « humain » et « humanité ». Nous sommes devenus, tous, des objets d’études…

Lire la Suite

Un silence assourdissant

Une voix qui véhicule du sens à travers la voie qui a donné naissance à la pensée, un chemin qui ne peut être « compris » que quand on l’a soi-même frayé et tracé, l’ayant parcouru d’un bout à l’autre en ayant arpenté ses reliefs, modelé ses marges et adouci ses irrégularités au point de se (con)-fondre au chemin comme étant le chemin, telle est le vrai sens enfoui dans cette démarche qui nous pousse tous les jours à la découverte de la pensée, de la philosophie.

Lire la Suite

La méthode occidentale d’utilisation des africains comme cobayes

L’actualité récente de la pandémie du Covid’19, du fait de son impact catastrophique sur le plan économique et sanitaire, témoigne de la mise à l’épreuve des systèmes de santé de tous les pays occidentaux, et révèle désormais que le « nouveau coronavirus 2019 » est issue d’une manipulation génétique non concluante lors d’un processus de préparation d’un vaccin ; un vaccin selon certains contre le SARS-1 et pour d’autres contre le VIH. Des tests auraient été fait aux volontaires (on n’en doute), d’essais cliniques à Wuhan foyer de la pandémie. Ce type d’essai clinique est courant dans le monde de la recherche médicale ; tous les vaccins ont reçu leur AMM (autorisation de mise sur le marché) en suivant ce procédé. Les complications telles que nous observons avec le Covid’19 n’est donc pas inconnu, et tous les essais aboutissent à ce type de résultat dans plus de 80% des cas. Le tapage médiatique exagéré qui est fait autour de cette problématique résulte du fait que la maladie a frappé ceux qu’il ne fallait pas atteindre. C’est une histoire qui n’a pas fini de parler d’elle tant qu’il n’y aura pas vent du nom du groupe-laboratoire de recherche en cause.

Lire la Suite

Vers une indépendance alimentaire en Afrique grâce au Covid-19 ?

SI LES AFRICAINS NE CONSOMMENT PLUS RIEN DE CE QUI VIENT D’EUROPE, OU DE N’IMPORTE QUEL AUTRE PAYS COMME LA CHINE ET L’INDE, NOTAMMENT LES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES, NOUS PLONGERONT LES ÉCONOMIES étrangères dans le néant, et leurs systèmes financiers en récession. L’ARGENT RESTERAIT donc en Afrique ET CIRCULERA DANS l’ÉCONOMIE locale. C’EST L’OCCASION A SAISIR, c’est indispensable pour mettre fin au mépris de l’occident.

Lire la Suite

Le sérum des patients guéris du Covid-19 : faux espoir !

Les signes sont parlants même s’ils n’allèguent toujours pas ce qui est en rapport avec ce dont ils représentent. Panique de la communauté médicale ; la problématique d’une immunité récente fait surface, signe patent du désespoir du monde scientifique en manque de solutions thérapeutiques ostensibles face au Covid-19. Toutes les pistes sont intéressantes, argue-t-on, si elles renferment une once d’espoir. Je vois là une déraison du monde de la recherche médicale. Une thérapie à base du sérum de patients guéris est, pour l’urgence actuelle, une perte de temps. En matière de sérologie cette idée est précoce. Le plasma d’une personne guérie, qu’on transfuserait à un malade, n’est pas différent du plasma du malade, du fait que les deux sérums (donneur et receveur) ont tous une immunité embryonnaire, dont inefficace…